FFMC 26/07

Le Conseil départemental de la Drôme dit NON aux 80 km

Ajouté le: Mardi 17 avril 2018     Catégories: Toutes les actualités     Pas de commentaire

Engagement pris, parole tenue!
Le Conseil Départemental de la Drôme s’oppose officiellement et solennellement à la réduction de vitesse à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire.
Voici le texte qui a été adopté à la majorité absolue par notre Assemblée malgré le vote unanime de l’opposition socialiste pour l’abaissement à 80 km/h…. :

« Le gouvernement vient de réaffirmer sa volonté de réduire la limitation de vitesse de 90 à 80 kms/h à compter du 1er juillet 2018 sur 400 000 Kms de routes du réseau secondaire.
Le Département de la Drôme est particulièrement impacté par cette décision puisqu’elle concerne les 4259 kms de routes qu’il entretient et qu’il exploite.

Autant sur la forme que sur le fond, cette nouvelle restriction, imposée unilatéralement aux citoyens que nous représentons, n’est pas acceptable.
Elle a été prise dans la précipitation, en l’absence de tout dialogue et de toute concertation.
Elle a mis délibérément à l’écart notre Conseil Départemental qui est particulièrement en droit d’attendre des résultats clairs et des preuves concrètes puisque la Drôme compte parmi les 5 zones test d’expérimentation en France. Un refus
catégorique de communiquer s’est heurté à nos demandes répétées.
Pourtant notre Assemblée, par conviction et par choix, est un acteur essentiel de la lutte pour la sécurité routière.
Chaque année, la Drôme investit 50M€ pour entretenir, exploiter, améliorer et sécuriser son réseau routier.
Elle établit également des diagnostics sécurité précis sur tous les axes présentant un enjeu en termes d’accidentologie.

Cette coercition supplémentaire, va frapper de manière injuste toute notre ruralité qui n’a souvent que sa voiture pour aller travailler et qui est déjà excédée par toutes sortes de hausses, notamment celle des carburants.

Par ailleurs elle ignore totalement l’expérience de certains de nos voisins européens qui autorisent des vitesses de 90 à 100 kms/h et qui enregistrent des résultats bien meilleurs en termes de sécurité routière.

Au regard de ces éléments, notre Assemblée demande solennellement au 1 er Ministre :
- de surseoir à signer ce décret de limitation ;
- de communiquer les résultats précis et complets des expérimentations déjà menées, notamment en Drôme ;
- d’ouvrir sans attendre une large concertation, en toute transparence avec le Conseil Départemental, à la faveur de groupes de pilotage ou de comités de suivi ;
- d’engager une expérimentation significative c’est-à- dire sur des zones tests représentatives de la réalité du réseau routier et sur une période probante de 5 années ;
- de déléguer aux Départements la gestion de la vitesse sur le réseau routier qu’ils exploitent et qu’ils sécurisent.

En l’état actuel des choses, tant sur le fond que sur la forme, l’Assemblée Départementale de la Drôme s’oppose à l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 kms/h en particulier sur les routes dont elle est en charge. »

 
 

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.


 
Pour vous défendre, la FFMC à besoin de vous !
Plus de 30 ans d'expérience et de combats pour la sécurité et la liberté.
La seule association qui défend réellement vos droits sur la route.